Relaxine

Relaxine

Mon cœur plein de relaxine qui dilate. Devenir plus douce avec moi et avec les autres. Laisser tomber mes principes, mes concepts, mes idées fixes, mes plans pour mieux accueillir le nouveau livre qui s’ouvre dans quelques mois dont je ne connais même pas le titre. Mon bébé, je ne connais même pas ton titre. 

Ne plus lutter, mon corps qui se gorge de relaxine pour devenir plus grand, plus rond, plus vaste, pour t’accueillir, m’accueillir aussi. 

La divine souplesse de laisser aller et me rendre compte du stock considérable qui relâche au sol. 

Ma tête pleine de relaxine qui s’ouvre et qui s’offre un regard 360 sur ce qu’est la vie. Sur qui nous sommes. Sur qui Tu Es. Je ne pourrais t’accueillir toute Toi si je ne m’accueille pas toute Moi.

L'enfant unique

L'enfant unique