super edgy

super edgy

On t'avait pas vu depuis ta fameuse sortie de piste, à l'époque tu disais que tu n'étais pas Charlie. 

Toi, le grand humaniste de réseaux sociaux, avec ta cape et ton bodysuit de SuperEdgy, toi qui pense qu'on est des sans-coeurs, des occident-centrés en levant le drapeau tricolore avant le drapeau Kenyan. 

Toi, qui est si sûr de dire de belles vérités, j'espère que tu pleures autant le cancer de ton cousin que celui du jeune que tu croises parfois à l'épicerie le samedi matin. 

J'espère que tu t'indignes de la même manière quand on torture des chiens dans un shelter de Chicoutimi que quand on arrache la peau des coyotes de ton col de Canada Goose.

J'espère que tu accueilles dans l'amour les femmes autochtones comme si c'était ton amie qu'on avait violé.

Tous frères ? Oui. 
Applique le chaque jour qui passe. 

En touchant la France, Daesh a touché un des symbole de l'Occident, une histoire commune, des cousins. 

Plus de chance d'être allé passer ses vacances à Paris qu'à Beirut. 
Plus de chance de connaître la rue Charonne avant Saab Salem St. 

Il n'y a pas de drame plus grand que d'autres, il y a simplement des drames qui nous touchent plus, parce qu'ils frappent ce/ux qui nous ressemblent, ce/ux que nous connaissons. 

Que ces attentats nous rassemblent plutôt que nous divisent.
Qu'ils puissent nous éveiller sur ce monde si fragile, si blessé qui a tant besoin qu'on s'aime. 

Pour ce lendemain de veille mondiale, avec mon mal de tête, mon goût surette dans la bouche, mes yeux collés, mon mal de cœur, je te souhaite à toi l'humain qui me lit, une semaine où tu offriras au monde ta bonté, ta sensibilité, une semaine où tu oseras tendre ton cœur vers plus grand que Toi. 

C'est le temps des remises en question et de la prise d'actions réelles et concrètes. 
Pars à la guerre, une guerre d'amour et de fraternité. 

Que vas-tu faire aujourd'hui pour rendre le monde meilleur ?

 

aéroport

aéroport

liberté

liberté