monde à crédit

monde à crédit

À partir de lundi, notre monde vivra à crédit. 

En 7 mois, nous avons consommé la totalité de ce que produit notre planète en un an. 



Nos caprices de riches, notre gourmandise inconsciente, notre entêtement à manger de la viande, à acheter 1001 nouveaux jouets pour nos kids à Noël, nos trajets Montréal/Québec seul dans la voiture puis nos belles fraises du Mexique au mois de février... Tout ça là, allonge chaque jour de façon alarmante le bill : pénuries d'eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces.... 

C'est big la déforestation ou la disparition d'espèces. Devant ce qui semble nous dépasser, on adore se déculpabiliser.
À la question "Qu'est ce qu'on peut faire ?", on réponds "Bah, rien" et on retourne à notre vie d'individualiste. Fin de l'histoire, retournons jouer à Pokémon go.

AYE ! Mais y'a pas de petits gestes quand on est 7 milliards à les faire. 

Je parle rarement de véganisme ici. C'est un choix de vie que j'ai fait depuis plusieurs années et j'avoue m'être lassée des débats stériles, j'évite donc ce genre de sujet autant sur Facebook que dans la "vraie vie".

Cependant, j'avoue que je suis un peu exaspérée ce matin de lire des articles d'écologistes larmoyants, criant qu'il faut sauver la planète à longueur de pages ou de statuts sans jamais mentionner qu'un changement d'habitude alimentaire change... TOUT. 

La consommation de viande est un fléau pour notre planète. J'aimerai te dire que c'est pas si grave si tu la choisis bio, j'aimerai te dire que manger du poisson, c'est "pas si pire" ou que faire ton tri correctement est aussi bon pour la planète que de devenir végétarien. Mais je le pense pas. 

Continuer de manger des animaux en 2016 c'est inconscient, se prétendre écologiste en étant omnivore est un mensonge à soi-même et aux autres. 

Les chiffres concernant l'impact sur la planète de la consommation de chair animal sont là, ils donnent peu de place à la discussion et aux débats.
Mais ne crois personne avec un petit post rigolo sur Facebook : fais tes propres recherches, lis des livres et fais des choix en conscience. 

Le savoir est une arme. Nous sommes le changement. 

#EarthOvershootDay

 

additionner

additionner

dans les vestiaires des filles

dans les vestiaires des filles